Vous connaissez certainement le projet du téléphérique à Namur ! C’est une bonne opportunité de favoriser la mobilité douce pour se rendre à Namur.

Après une lecture attentive du dossier, le GRACQ (Groupe de Recherche et d’Action des Cyclistes) estime que certains points doivent être précisés et/ou améliorés.

Notamment à propos des horaires d’ouverture, de la possibilité de prendre et/ou stationner son vélo, du coût pour les namurois, …

C’est pour interpeler les autorités au sujet des ces interrogations que nous voulons répondre à l’enquête publique.

Voici une proposition de réponse, rédigée par le GRACQ, à adresser à la Ville de Namur.

L’enquête publique s’est terminée le 11 février à 10 h 30. Nous allons suivre le dossier et nous vous tiendrons au courant de l’évolution.

Pin It on Pinterest