Martine D. et Marie vous présentent leur septième fiche de lecture. Bonne découverte.

Les auteurs :

Pablo Servigne et Gauthier Chapelle sont tous deux agronomes et biologistes de formation, ils ont quitté le monde académique pour devenir « chercheurs in(Terre)dépendants ».

Résumé :

Pablo Servigne et Gauthier Chapelle nous invitent, dans ce livre dense et rempli d’exemples, à nous rappeler que le monde vivant, loin d’être régulé uniquement par la « loi du plus fort », par la compétition et l’agressivité, l’est tout autant et même de façon bien plus efficace par la loi du « vivre ensemble », par la coopération, par l’entraide. 

Des dizaines d’années dominées par l’idéologie libérale et capitaliste nous ont petit à petit amenés à oublier que l’être humain, même s’il peut effectivement agir de façon égoïste, est également un être profondément altruiste et coopératif, tout comme les autres êtres vivants.

Se basant sur d’innombrables études scientifiques, les auteurs nous entraînent dans un voyage au coeur du monde vivant et mettent en lumière les mille et une façons que ce monde (êtres humains, animaux, plantes, bactéries, …) a inventées pour (sur)vivre ensemble et s’associer. L’entraide une source insatiable d’innovation et un mécanisme de l’évolution du vivant : les organismes qui survivent le mieux aux conditions difficiles ne sont en effet pas les plus forts mais ceux qui arrivent à coopérer. 

S’intéressant plus particulièrement aux mécanismes d’entraide chez l’être humain, ils ont pu mettre en évidence plusieurs éléments essentiels :

  • l’entraide est spontanée : cela est particulièrement visible en temps de catastrophe.
  • si l’entraide est spontanée chez l’être humain, elle dépend également de son environnement : plus on évolue dans un contexte social coopératif, plus on développe des automatismes d’entraide.
  • l’entraide à l’intérieur des groupes se base sur l’une des normes sociales les plus répandues à travers le monde : la réciprocité, qui veut que, lorsque quelqu’un nous aide, nous l’aidions à notre tour. Mais si puissante que soit cette logique de réciprocité entre deux personnes, elle tend à se diluer avec l’augmentation du nombre d’individus dans un groupe. D’autres mécanismes peuvent alors la renforcer : le mécanisme de réputation, la récompense des comportements vertueux et la punition des comportements antisociaux.
  • trois ingrédients permettent aux groupes de favoriser l’entraide en leur sein : le sentiment de sécurité, le sentiment d’égalité et le sentiment de confiance.
  • des facteurs extérieurs peuvent également influencer l’entraide au sein d’un groupe : un ennemi commun, un milieu hostile, l’existence d’un objectif commun. Les dangers et les défis favorisent donc l’entraide.

Le principal enseignement que nous pouvons tirer de cette vaste étude, c’est que l’entraide s’avère être un outil très efficace pour faire face aux défis qui s’annoncent. La culture dominante aujourd’hui tend à valoriser les comportements compétitifs et égoïstes, il est donc urgent d’inverser la tendance et de créer dès à présent une culture basée sur l’entraide, car elle pourrait bien être notre outil le plus précieux pour l’avenir qui se prépare.

Pourquoi nous avons envie de partager cette lecture avec vous?

Parce qu’apprendre ou se souvenir que l’entraide est naturelle et omniprésente dans le monde vivant apporte de la joie, la joie d’imaginer toutes les relations positives potentielles avec les personnes que l’on croise (plutôt que de voir en elles des personnes égoïstes et potentiellement dangereuses), joie de savoir que l’on peut agrandir presqu’à l’infini le cercle de nos proches, joie de pouvoir lâcher notre « carapace de méfiance » pour s’ouvrir aux autres.

Mais aussi parce que l’entraide ainsi présentée ouvre des horizons positifs en ces temps incertains. L’analyse du monde vivant montre en effet que l’entraide augmente par temps difficile et en milieu hostile, elle rend les organismes coopérant plus forts et résilients. Ce livre est une invitation à développer dès aujourd’hui une culture de la coopération.

 

Pin It on Pinterest