Vingt-quatre rues de Malonne viennent de recevoir une nouvelle signalisation routière. Celle-ci indique que, si ces voiries sont des culs-de-sac pour les voitures, on peut poursuivre son chemin à pied, à vélo ou à cheval.

Cette réalisation, baptisée « Alain passe, tu passes », est le fruit d’une belle collaboration entre le groupe Valorisation des Sentiers de Malonne Transitionne, l’association Tous à pied et la Ville de Namur.

L’opération vise à encourager la mobilité douce, et plus précisément à contrer l’effet dissuasif que peuvent avoir sur le piéton, le cycliste ou le cavalier les panneaux routiers signalant une impasse. Car si une rue peut être sans issue pour les voitures, elle se prolonge souvent par un sentier qui permet de poursuivre son cheminement, offrant ainsi un lieu de promenade champêtre ou un raccourci efficace. Encore faut-il le savoir…

Concrètement, une modification introduite en 2013 dans le Code de la route permet de régler ce problème. Un nouveau type de panneau, baptisé F45b, ajoute, au-dessus du « T » à barre rouge figurant une voie sans issue, le dessin d’un piéton, d’un cycliste, voire d’un cavalier. C’est peu coûteux, puisqu’il suffit d’apposer un autocollant réfléchissant spécial sur le panneau existant.

Malonne, avec sa voirie compliquée, son relief accidenté, ses multiples lieux-dits et son réseau dense de sentiers, possède un nombre élevé de situations similaires. À l’instar de ce qui a déjà été réalisé dans d’autres communes voisines (Sambreville, Yvoir, certains quartiers de Namur), notre village se prêtait bien à la concrétisation de telle opportunité.

L’initiative en revient au groupe Valorisation des sentiers de la nouvelle association Malonne transitionne. Coordonnée par Antoine Rousseau, cette douzaine de Malonnois convaincus de l’intérêt pratique, écologique, social, culturel, sportif de ces multiples chemins parfois oubliés, se donne pour objectif de les faire (re)vivre : les faire mieux connaître, les baliser, les remettre en état, voire les rouvrir.

Introduire cette modification de la signalisation routière était pour le groupe relativement simple. Car la campagne « Alain passe, tu passes » est coordonnée, au niveau wallon, par l’asbl Tous à pied (anciennement Sentiers.be), qui fournit les autocollants aux associations locales qui le demandent. Un recensement de tous les chemins malonnois pouvant en bénéficier a été effectué par le groupe, qui l’a fait valider par la police locale de Namur : 24 culs-de-sac malonnois ont ainsi été sélectionnés. Une fois ce travail achevé, ce sont les services de la Ville qui ont eux-mêmes intégré les nouveaux pictogrammes dans les panneaux existants, au début du mois de mars.

Voici la liste de ces 24 rues en impasse concernées, où la signalisation a été adaptée.

Taille des Sarts – Grand Babin. Chemin du Herdier (Petit-Bois). Cortil Waha. Chemin des Pierres. Chemin du Herdier (Hautes-Calenges). Route d’Insepré. Champ-Ha. Beau Champ. Rue Lakisse. Rue de la Vigne. Sur le Crestia. Rue de la Majolique (un panneau de chaque côté). Voie du Tram. Rue des Monastères. Rue du Landoir. Rue du Champ-Hard. Fond de Tienne. Chemin des Trois fortins. Haute-Fontaine. Basse-Fontaine. Sous la Grange. Rue du Chepson. Chemin du Chêne Jacqueline. Rue des Criquets.

Ces chemins et sentiers vous attendent, il ne vous reste plus qu’à les emprunter.

Jean-François Pacco

Pin It on Pinterest