Martine vous présente la quatorzième fiche de lecture. Bonne découverte.

L’auteur

Artiste-photographe né à Madrid, Pedro Correa a grandi entre l’Espagne, la France et la Belgique. En 2012, il quitte son poste de cadre supérieur dans une multinationale pour se consacrer à la photo et à l’écriture.

Résumé

En novembre 2019, Pedro Correa sort de l’anonymat en prononçant un discours à l’École polytechnique de l’Université de Louvain. Ces mots sont immédiatement plébiscités dans le monde entier par des millions de personnes sur les réseaux sociaux et dans la presse.

Pourquoi un tel succès ? Pedro Correa, comme de nombreux contemporains, s’interroge sur le sens de sa vie. Tout semblait parfait, avec une existence professionnelle et familiale  » réussie  » selon les codes habituels. Pourtant le bonheur n’était pas au rendez-vous. Ce jour-là, il a raconté comment il a pris soudain conscience de son mal-être et le chemin qu’il lui a fallu parcourir pour se libérer de la tyrannie des diktats. Pour lui, la clef du bonheur n’est pas dans la compétitivité mais plutôt dans la recherche d’une vie en accord avec soi-même. Il revient sur les raisons qui emprisonnent toute vie, les fantômes du passé, les multiples injonctions auxquelles on pense devoir obéir, et les différentes étapes pour s’émanciper des peurs et trouver un chemin de renaissance.

Pourquoi nous voulons partager cette lecture avec vous

Matins clairs est une lettre adressée à ceux qui veulent changer de vie. Un livre émouvant et salutaire, un guide utile dans une époque en quête de sens. L’auteur ne donne jamais de leçon. Avec une sincérité absolue, il livre son expérience, pas à pas.

« Le monde n’a plus besoin de battants, de gens qui réussissent, il a besoin de rêveurs et, plus que jamais, de gens heureux ».

Pedro Correa nous a fait l’honneur d’être un des intervenants de la conférence sur la transition pendant la Semaine des possibles organisée par Malonne transitionne fin septembre 2020, (re)découvrez et partagez la vidéo.

MATINS CLAIRS (Lettre à tous ceux qui veulent changer de vie) – Pedro Correa

L’iconoclaste/octobre 2020

Pin It on Pinterest