Actualités

[Lecture] Manières d’être vivant

Martine vous présente la quinzième fiche de lecture. Bonne découverte.

L’auteur

Baptiste Morizot, né en 1983, est un enseignant-chercheur en philosophie français, maître de conférences à l’Université d’Aix-Marseille. Ses recherches portent principalement sur les relations entre l’humain et le reste du vivant. Il se décrit comme un philosophe engagé et « délégué syndical du vivant ». Ses travaux, consacrés aux relations entre l’humain et le vivant, s’appuient sur des pratiques de terrain, notamment de pistage de la faune sauvage.

Résumé

Manières d’être vivant est un ensemble de récits et de réflexions sur la place du vivant, de la nature, de l’homme.

Imaginez cette fable : une espèce fait sécession. Elle déclare que les dix millions d’autres espèces de la Terre, ses parentes, sont de la “nature”. À savoir : non pas des êtres mais des choses, non pas des acteurs mais le décor, des ressources à portée de main. Une espèce d’un côté, dix millions de l’autre, et pourtant une seule famille, un seul monde. 

Cette fiction est notre héritage. Sa violence a contribué aux bouleversements écologiques. C’est pourquoi nous avons une bataille culturelle à mener quant à l’importance à restituer au vivant. Ce livre entend y jeter ses forces. En partant pister les animaux sur le terrain, et les idées que nous nous faisons d’eux dans la forêt des savoirs. Peut-on apprendre à se sentir vivants, à s’aimer comme vivants ? Comment imaginer une politique des interdépendances, qui allie la cohabitation avec des altérités, à la lutte contre ce qui détruit le tissu du vivant ? Il s’agit de refaire connaissance : approcher les habitants de la Terre, humains compris, comme dix millions de manières d’être vivant.

Pourquoi nous voulons partager cette lecture avec vous

Ce livre est à la fois un essai philosophique, un récit de voyage, une enquête éthologique. Mais sans être un féru de philo, ces récits apportent une réflexion sur le vivant tout à fait compréhensible et accessible (mais pas toujours facile non plus).

Face aux défis climatiques et écologiques, nous avons besoin, plus et mieux que jamais, d’être philosophe. Une philosophie du vivant, qui nous incite à repenser nos relations avec tous les êtres vivants.

Manières d’être vivant – Baptiste Morizot

ACTES SUD Mondes sauvages – 2020

Entretien des sentiers : reportage de Canal C

Ce dimanche 3 janvier, le groupe sentiers a organisé une matinée de nettoyage des quartiers de Maupelin et Chepson.

Une quinzaine de Malonnois ainsi qu’une équipe de Canal C ont répondu présent. Répartis en plusieurs groupes de 4 personnes et en respectant les mesures Covid, les bénévoles ont arpenté les sentiers vallonés de Malonne. Après 3 heures de ramassage, nettoyage, élagage, c’est une dizaine de gros sacs poubelles qui seront extraits des sentiers. Ainsi que divers objets comme une cuisinière au gaz, une desserte, un bac de bière …

Le tout fut déposé aux bulles à verre et emporté dès le lendemain par les services communaux.

Une équipe de Canal C, avec le journaliste Benoit De Rue,  a réalisé un très beau reportage sur notre escapade.

[Lecture] Matins clairs

Martine vous présente la quatorzième fiche de lecture. Bonne découverte.

L’auteur

Artiste-photographe né à Madrid, Pedro Correa a grandi entre l’Espagne, la France et la Belgique. En 2012, il quitte son poste de cadre supérieur dans une multinationale pour se consacrer à la photo et à l’écriture.

Résumé

En novembre 2019, Pedro Correa sort de l’anonymat en prononçant un discours à l’École polytechnique de l’Université de Louvain. Ces mots sont immédiatement plébiscités dans le monde entier par des millions de personnes sur les réseaux sociaux et dans la presse.

Pourquoi un tel succès ? Pedro Correa, comme de nombreux contemporains, s’interroge sur le sens de sa vie. Tout semblait parfait, avec une existence professionnelle et familiale  » réussie  » selon les codes habituels. Pourtant le bonheur n’était pas au rendez-vous. Ce jour-là, il a raconté comment il a pris soudain conscience de son mal-être et le chemin qu’il lui a fallu parcourir pour se libérer de la tyrannie des diktats. Pour lui, la clef du bonheur n’est pas dans la compétitivité mais plutôt dans la recherche d’une vie en accord avec soi-même. Il revient sur les raisons qui emprisonnent toute vie, les fantômes du passé, les multiples injonctions auxquelles on pense devoir obéir, et les différentes étapes pour s’émanciper des peurs et trouver un chemin de renaissance.

Pourquoi nous voulons partager cette lecture avec vous

Matins clairs est une lettre adressée à ceux qui veulent changer de vie. Un livre émouvant et salutaire, un guide utile dans une époque en quête de sens. L’auteur ne donne jamais de leçon. Avec une sincérité absolue, il livre son expérience, pas à pas.

« Le monde n’a plus besoin de battants, de gens qui réussissent, il a besoin de rêveurs et, plus que jamais, de gens heureux ».

Pedro Correa nous a fait l’honneur d’être un des intervenants de la conférence sur la transition pendant la Semaine des possibles organisée par Malonne transitionne fin septembre 2020, (re)découvrez et partagez la vidéo.

MATINS CLAIRS (Lettre à tous ceux qui veulent changer de vie) – Pedro Correa

L’iconoclaste/octobre 2020

Pin It on Pinterest