Actualités

Fête des voisins : quartiers Bransart-Clinchamp-Navinne-Trieux

Cette année les quartiers de Bransart, Clinchamp, Navinne et Trieux se sont unis pour organiser une grande fête des voisins. Il fallait un lieu suffisamment grand et c’est sur le plateau du centre sportif de St Berthuin que plus de 80 Malonnois se sont retrouvés le vendredi 24 mai à 18 h.

L’apéro type « auberge espagnole » avait pour thème le zéro déchet et la biodiversité. La table, bien garnie, permit à chacun de faire découvrir ses préparations tout en passant un très bon moment convivial. 

Cette fête fut l’occasion de faire de nouvelles connaissances et de revoir des voisins, d’écouter les anecdotes de nos anciens et d’accueillir les nouveaux Malonnois. 

Une première édition regroupant 4 quartiers qui fut une belle réussite et nul doute qu’elle sera suivie de beaucoup d’autres. Le rendez-vous est déjà pris pour l’année prochaine !

[Lecture] Les secrets de la licorne

Martine D. et Marie vous présentent leur cinquième fiche de lecture. Bonne découverte.

L’auteur :

Géraldine Remy est professeure de français en Wallonie. Enseignante engagée, le secret de la licorne est son premier livre, résultat de ses questionnements à propos du changement climatique, des inégalités sociales, de la condition animale….

Résumé :

Ils sont parents, coiffeurs, enseignants, patrons d’entreprise, étudiants… et leur point commun est leur volonté d’en demander moins à la planète. Chacun à son rythme, selon ses valeurs et ses besoins. Comment préserver notre santé sur une planète polluée ?  La simplicité volontaire peut-elle rendre heureux ?

 

Géraldine Remy part à la rencontre d’acteurs clés du changement en Belgique et en France. Engagés, inspirants, ils ouvrent des pistes de réflexion et proposent des moyens d’agir.  Elle se forme, expérimente des recettes (avec essais-erreurs) … une quête de sens qui l’amène à reconsidérer son alimentation et ses croyances sur le bonheur, la beauté, l’argent.

Le livre s’adresse à ceux qui sont en quête d’inspiration, de solutions concrètes pour optimiser leur qualité de vie tout en impactant le monde de manière positive, ceux qui ont compris que les grands changements commencent par des petits gestes.

A travers l’histoire personnelle de Géraldine Remy, c’est celle d’une génération qui se questionne et qui, sans complexes, avec beaucoup d’humour et d’auto-dérision, a décidé de changer les choses. Apprendre de nouveaux savoirs et savoir-faire, et surtout partager, confronter, échanger, afin de faire circuler les idées et une vision d’un monde plus proche de la nature.

 

Pourquoi nous avons envie de partager cette lecture avec vous?

Dotée d’un sens de l’écriture fluide, l’auteur nous livre un exemple joyeux de transition d’une consommatrice lambda vers une consomm’actrice inspirante.

Le secret de la licorne est un guide drôle et utile pour qui souhaite prendre davantage soin de sa santé, son bien-être, tout en contribuant à réduire son impact carbone.

.

 

Les secrets de la licorne de Géraldine Remy –

Minimalisme et résilience : vers une transition écologique

(Ker Edition – Témoins du monde) – Novembre 2018

[Lecture] L’espérance en mouvement

Martine D. et Marie vous présentent leur quatrième fiche de lecture. Bonne découverte.

Les auteurs :

Joanna Macy est une militante écologiste américaine, elle s’engage depuis plus de 50 ans pour la paix, la justice et la protection de la Terre. Spécialiste de la théorie générale des systèmes et du bouddhisme, elle est à l’origine d’une méthode de transformation personnelle et collective pratiquée partout dans le monde : le Travail qui relie.

Chris Johnston est médecin, spécialisé dans la psychologie du comportement et les dimensions psychologiques de la crise planétaire. Il anime de nombreux ateliers sur la résilience et le bonheur.

Résumé :

Dans cet ouvrage, les auteurs nous présentent comment l’humanité, se trouvant à un moment crucial de son histoire, est amenée à faire le choix entre trois manières de donner du sens à l’évolution du monde : le On fait comme d’habitude (« ça ne vas pas si mal que ça »), la Grande Désintégration (« tout es foutu ») ou le Changement de cap.

Le Changement de cap c’est le choix d’une transition d’une société qui détruit la vie vers une société qui la soutient, à travers des relations plus harmonieuses avec tous les êtres, humains et non humains. 

Nous entendons souvent des commentaires tels que : « N’y pensez pas, c’est trop déprimant », « Ne vous attardez pas sur le négatif ». Mais, se demandent les auteurs, comment pouvons-nous commencer à s’attaquer à l’état catastrophique dans lequel se trouve notre monde si nous considérons la situation trop déprimante pour y réfléchir? 

Voilà leur point de départ : reconnaître qu’à notre époque nous sommes confrontés à des réalités douloureuses, difficiles à admettre et qui nous déroutent, et considérer cette situation comme le point de départ d’un voyage qui va nous fortifier et approfondir notre conscience d’appartenir au vivant. 

Pour nous aider, les auteurs ont développé ce qu’ils appellent la spirale du Travail qui relie, qui propose des exercices parcourant 4 étapes successives :

  • s’enraciner dans la gratitude : directement inspirée de la tradition bouddhiste, cette étape est un temps pour se remémorer la beauté de la vie et le cadeau précieux que nous avons reçu en naissant dans ce monde. La gratitude renforce la résilience, ce qui nous donne des forces pour faire face aux informations perturbantes (exemple d’exercice : tenir un journal de gratitude). 
  • honorer notre souffrance pour le monde : nous éprouvons souvent la peur de reconnaître à quel point tout va mal en raison du désespoir que cette peur suscite. Pour répondre de façon créative aux crises dans le monde, il s’agit de nous libérer de l’effet paralysant de cette peur en faisant face à notre détresse, non pas pour la faire disparaître mais pour la replacer dans un contexte plus large, en lui donnant un sens différent et en nous rendant plus forts grâce à elle (exemple d’exercice : représenter ses inquiétudes sous forme de dessin, de sculpture, …).
  • porter un nouveau regard : les exercices proposés amènent à élargir notre vision du monde à tout le monde vivant mais aussi à nos ancêtres et à nos descendants (exemples d’exercice : écrire une lettre à nos ancêtres, à nos descendants, imaginer une lettre écrite pour nous par la Terre).
  • aller de l’avant : cette étape nous ramène à la vie quotidienne, il s’agit d’identifier nos aspirations pour mettre nos talents et nos ressources au service du vivant et de repérer les appuis qui se trouvent autour de nous afin de mener à bien nos actions en faveur du Changement de cap (exemples d’exercice : identifier ses objectifs et ses ressources, savourer toutes les réussites).

Pourquoi nous avons envie de partager cette lecture avec vous?

Ce livre offre, via des exercices et des façons originales de concevoir le monde et les défis actuels, un soutien très efficace pour faire face au découragement et aux inquiétudes qui guettent toutes celles et ceux qui s’engagent dans la lutte pour une monde plus vivant, plus vivable. 

Il permet de se ressourcer auprès de ces deux auteurs ayant vécu de nombreuses expériences d’accompagnement de militants. On sort de cette lecture à la fois apaisé et prêt à poursuivre l’action et la réflexion.

 

Joanna Macy et Chris Johnstone, L’espérance en mouvement, Labor et Fides, 2018

Pin It on Pinterest